Petit coin lecture

Mini-jeux des ladies.
La Louve
Messages : 2
Inscription : mar. avr. 28, 2020 12:54 pm

Petit coin lecture

Message par La Louve » jeu. avr. 30, 2020 3:01 pm

Petite histoire de Tylluan Wen et de La Louve

La Louve = Il fut un monde créé par les Valars où la vie et les créatures vivaient ensemble dans une parfaite harmonie. C'est dans cette symbiose que naquirent les elfes, puis les nains, les hobbits et pour finir les hommes. Cette dernière race créer après les autres fut celle qui déclencha des troubles irréversible dans la Terre Du Milieu...Mais pour l'instant veuillez me laisser raconter mon histoire.
Je suis une louve née au royaume d'Eridor, mais la particularité de notre race c'est que nous sommes abandonnés dès la naissance par nos parents. Je ne me souviens même pas de l'âge que j'ai. Tout ce que je sais, c'est que les créatures au longues jambes, je crois qu'on les appellent les humains, me surnomment " La Bête " . J'erre dans la Terre Du Milieu comme une âme en quête d'aventures. Et c'est ce qui m'est arrivée lorsque je l'ai rencontrée : une elfe du nom de Zara.

Tylluan Wen= Je suis Zara une elfe, je suis née dans le royaume de rodanion, ma famille a été décimée par un seigneur démoniaque venu voler notre pierre sacrée, elle renferme une magie très puissante, utilisée à bon escient, elle apporte l’équilibre et le bien être des peuples, entre les mains du mal elle apporte chaos et destructions.
Je suis devenue Zara l'elfe guerrière et me mis en quête de retrouver l’assassin et ramener la pierre sacrée.
Seule mon amie la louve solitaire peut m’aider dans ma quête.

La Louve = A l'aube du Quatrième Age de la Terre Du Millieu, alors que le peuple des elfes s'en va, et bien après la quête de l'anneau où périrent des milliers d'hommes et d'elfes, la domination de la race humaine se fait plus virulente.
Les races disparaissent petit à petit sans que l'homme ne s'en apercoive, trop occupé à construire de nouveaux royaumes. Cela fait près de 5000 ans que le monde connait la paix. Pourtant, un bien grand mal se prépare et mes yeux de loup le voit.
C'est dans la forêt de Fangorn que j'aperçois le plus de changement : les abres, d'ordinaire si communicatif ne parlent presque plus. Les oiseaux ne chantent plus. Et la forêt devient de plus en plus sombre. Tout semble mourir à petit feu. Je sais que je dois partir et je sais déjà où aller. Même si un certain seigneur elfe des bois de Mirkwood ne sera pas très content...

Tylluan Wen = Il y a bien longtemps, une pierre animée d’un puissant pourvoir fût découverte par mon peuple, elle avait été confiée au sage qui vivait à l’écart du royaume des elfes afin de ne pas être mise en de mauvaise mains, mon père était le dernier. Si d’aventure un être malfaisant la possédait, elle pouvait tout détruire, causer cataclysmes, famines ou maladies mortelles allant jusqu’à pulvérisé le monde tel qu'on le connaît.
Je me dois de récupérer la pierre avant qu’il ne soit trop tard.

La Louve = L'appel de la forêt guide mes pas jusque aux bois de Mirkwood depuis cinq jours. Mais je ne fait que la contourner. Ici l'air est pur et les oiseaux chantent signe que le mal n'est pas venu jusqu'ici. Pourtant je sais que ce n'est qu'une question de jour alors mes pas doublent de rigueur à cette pensée. Lorsque j'arrive enfin au lieu de rendez vous, je m'assois près d'elle sur l'herbe fraîche du printemps.
<< Alors Zara...Que sais-tu sur ce mal qui ronge nos forêts ? >>

Tylluan Wen = « Bonjour La Louve, le seigneur de ténèbres a tué ma famille et volé la pierre sacrée, je crains la suite des événements.
La pierre entre les mains d’un sage ne fait aucun mal, elle nous protégeait même, mais entre les mains de celui-là, je crains le pire, depuis le temps qu’il cherche a réveiller l’ancien dieu du chao, aujourd’hui il peut déjà déclencher de catastrophe mais dans un mois, notre monde sera détruit si je ne la récupère pas »

La Louve = << Je me souviens de ce jour où tu a perdu tes parents...Tout le monde s'en souvient puisque ton village n'a pas été le seul à avoir été attaqué. J'y ai perdu beaucoup des miens aussi, mais ne nous éternisons pas là dessus. Ce que tu dis est donc encore plus grave que ce que je pensais. Mais j'imagine que notre guerrière elfe a un plan ? Si le plan c'est se faufiler discrètement jusqu'à cette pierre alors non merci je suis une louve, je préfère foncer dans le tas. >>

Tylluan Wen = « Il va nous falloir user de ruse, foncer dans le tas direct ne nous servira rien. La pierre est puissante et nous rend vulnérables si nous attaquons de front.
De plus il est temps de se mettre en chemin, nous n’avons pas beaucoup de temps et nous affineront notre plan en chemin. Je pense que ton côté humaine pourra nous servir à faire diversion, mais le danger nous guettera si nous ne sommes pas prudentes. »

La Louve = << Je déteste ma forme humaine...J'ai horreur d'être sur deux jambes parce que j'ai l'impression de perdre tous mes muscles et de ne plus pouvoir courir...Et puis après y'a cette poitrine qui est très dérangeante, non vraiment je ne veux pas me transformer en humaine. Ma vrai nature est celle que m'a donnée la lune, c'est tout. Pourquoi me regardes-tu comme ça ?
Je suis une louve rien de plus. Allez levons-nous. Nous discuterons du plan sur la route. >>

Tylluan Wen = Alors Zara se mît à rire à gorge déployée :
« ahahahaaaahhh !!! C’est vrai que les humaines n'ont pas les mêmes atouts que les louves, ihihiiiihiiiii !!!
Tu as bien peur de charmer un humain ahahah !!!!
Bon ça va j’arrête, on se bouge les fesses !
Mais rhooo !!!! C’est drôle quand même ! »
Et notre duo se mis en marche pendant que la louve râlait et pestait contre Zara qui avait le fou rire.

La Louve = Alors qu'elles avaient déjà dépassées plusieurs villages d'humains, la louve ruminait toujours contre son amie Zara : << AH ! Tu te moques bien de moi mais sache que pourtant j'ai eu de nombreuses demandes ! Mais bah voilà un jour j'ai décidé de vivre seule...Quoi ? Tu ne me crois pas ? >> Tout en voyant son amie elfe rigoler derrière son dos, la jeune louve partit plus en avant lorsque soudain mes yeux de loup virent une épaisse fumée au loin.
<< Un village aurait été attaqué ? >>

Tylluan Wen = Le rire de Zara se figea brusquement :
« Dis-moi la louve qu’as-tu vu ? Si ce village a été attaqué, nous allons devoir y aller et savoir ce qui c'est passé. Tu vas peut-être devoir te servir de ta forme humaine plus vite qu’on ne le pensait.
Oui je vois bien ton regard déjà agacé mais si c’est bien un village humain, nous devons savoir s’il y a des survivants ».

La Louve = << D'accord.Mais à une condition : si jamais il y a le moindre danger je me transforme directement et je bouffe tout le monde. Non négociable. Bon, de ce que je vois une épaisse fumée noire encercle le village si bien que l'on ne voit rien. Quel est ce maléfice ? Approchons-nous tout doucement. >> La louve et sa compagne d'armes s'avancèrent dans les bois à leur droite qui longent le village. C'est ainsi qu'elles purent regarder de plus près l'entrée du village, cachées derrière un buisson.

Tylluan wen = Le village était détruit par les flammes et le feu commençait à s’éteindre mais plus on s’approchait du village plus l’air semblait lourds et suffoquant.
« Je suis bien d’accord, transforme toi pour que nous puissions aller voir, mais restons sur nos gardes et s’il y a le moindre danger tu pourras reprendre ta forme de louve. Allons y »

La Louve = Ce n'était pas tant l'épaisse fumée noire qui nous empêchait de voir plus loin que nos pieds, non c'était cet étrange silence. On ne voyait rien, on n'entendait rien. Aucun signe de vie mais aucun signe de victimes non plus car mon flair sur-développé même sous ma forme humaine ne sentait aucune odeur de sang.
<< Qu'est ce qui a bien pu se passer ? Je ne connais qu'une seule magie capable de faire disparaître des personnes sans laisser de traces de lutte...Et elle n'est pas bienfaisante. >>

Tylluan Wen = « La magie de la pierre devient trop puissante, il doit avoir le socle en sa possession, la pierre posée sur cet artéfact en argent démultiplie la magie destructrice de celle-ci. Et dans moins de 2 semaines, à la lune pleine, il pourra invoqué l’ancien dieu du chao. Il faut nous remettre en marche sans attendre, tu peux reprendre ta forme, poussons jusqu’au prochain village et espérons qu’il ne soit pas trop tard. »

La Louve = Les deux amies continuèrent de marcher jusqu'au surlendemain sans qu'aucune d'elles ne ressentent la fatigue :l'une grâce à ses capacités, l'autre grâce à sa forme lupine. Lorsqu'elles arrivèrent devant un vieux village nommé Bree, les héroïnes entrèrent dans la taverne du village ressentant le besoin de décompresser un peu après une longue marche.Elles s'étonnèrent de ne pas trouver le village entièrement détruit mais ne firent pas plus attention que ça aux mauvais regard qu'on leur lançait.

Tylluan Wen = Plus tard on s’apprêtaient à reprendre notre chemin lorsqu’un homme étrange apparu comme sorti d’on ne sait où. Ses vêtements ressemblaient à ceux des vieux druide, cependant c’était un homme jeune, grand et musclé, il semblait chercher quelqu’un ou quelque-chose lorsque son regard se fixa sur nous. Mon amie la louve commença à s’énerver et montrer les croc mais l’homme se dirigea vers nous d'un air calme et décidé.

La Louve = A l'approche de cet homme vers notre table,ma louve ne peut s'empêcher de grogner n'aimant déjà pas les allures de cet homme qui pue la confiance et la présomption.Mes yeux sortent de leur orbites lorsque je remarque qu'en plus de cela, mon amie fait tout pour l'inciter à venir ici avec de grands sourires. Je me prépare : position assise, griffes sorties, gueule ouverte, les crocs prêt à l'attaque. J'attends qu'il fasse la moindre erreur et là pouf !Je le mordrais. Miam. Un bon poulet rôtie.

Tylluan Wen = L’homme a l’accoutrement de druide arrivé devant notre table déclara :
« Zara c’est bien toi, je te cherchais, maîtrise ta miss louve que je reconnais bien là ».
Zara étonnée ne reconnaissant pas cet individus qui semblait lui bien les connaître s’apprêtait à répondre tout en calmant son amie louve.
« Calme toi La Louve, il a peut-être des choses à nous dire ».
Lorsque tout d’un coup une bandes d’hommes en noir entrèrent et déclenchèrent les hostilités…

La Louve = << Me calmer ? Alors qu'il empeste la vanité ? Non merci ! Je l'ai supporter pendant plusieurs mois mais là c'est hors de question qu'il vienne avec nous. >> La Louve s'énerva lorsqu'ils furent sorti de la taverne et après avoir dit cela elle transmit sa colère par des morsures qu'elle infligea aux brigands. Puis quand elle eut fini , elle se tourna vers son amie Zara : << Il faut partir...Maintenant ! >> Puis elle regarda le druide avec un regard mauvais l'incitant à ne pas les suivre.

Tylluan Wen = Zara tout en reprenant leur chemin se tourna vers son amie et lui dit avec étonnement :
« tu connais cet individus La Louve ? »
Et pendant que La Louve allait répondre l’individus étrange leurs adressa la parole ainsi :
« Il n'est pas tant de nous quereller alors qu’un grand mal nous attends. Je ne tenais pas particulièrement à m’allier à une louve-garou sauvageonne et à une elfe qui ne me reconnait même pas, il est vrai que ça fait très longtemps mais seules vous n’y arriverez pas. »

La Louve = << Blablabla blabla... Voilà je t'avais dit qu'il avait un sacré ego. Monsieur veut sauver la terre. Monsieur croit qu'on est pas assez forte. Monsieur croit que je vais pas le bouffer. Au final il a tout faux. Bon très bien allons y, mais surtout Monsieur le druide, essaye de ne pas nous ralentir >> Et en disant cela la louve gesticulait dans tous les sens et finit par faire un clin d'oeil au druide . De plus elle avait soigneusement évité la question de son amie...Par peur de ses souvenirs.

Tylluan Wen = Zara étonnée de ne pas avoir de réponse mais voyant que le temps file à toute allure ce mis en marche tout en leur disant : « bon je vois que mes questions restent sans réponse mais si nous voulons arriver avant qu’il ne soit trop tard, filons nous mettrons au point un plan en chemin »
Et s’adressant au druide d’une manière agacée : «Espérons que vous savez vous servir de vos capacités aussi bien que de votre langue »

La Louve = << Ah ! Bien envoyé ! >> Et sur cette intervention inutile de la louve, les trois compagnons se mirent en route en suivant leur amie Zara. Mais une ou deux questions trottinaient dans la tête de la bête qui se demandait où est ce qu'ils allaient et pourquoi son ancien ami les avait rejoint. Après tout la dernière fois qu'ils s'étaient vu, ils avaient failli se battre. De plus,
la louve devait bien reconnaître que malgré tout, ce druide avait bien garder son charme d'antan...

Tylluan Wen = Le trio insolite marchait inlassablement ne s’arrêtant que peu de temps, ils traversèrent quelques villages et plus ils s’approchaient la terre du milieu, plus ils voyaient de villages totalement morts, aucune âme qui vive.
D’un coup la louve se mis en alerte, elles sentait que le véritable danger se rapprochait. Zara vît très rapidement que sont amie était en alerte et proposa une halte afin de discuter avant d’aller plus avant.

la Louve = La Louve voyant les grandes montagnes au loin où ils se dirigeaient, se retourna vers son amie : << Alors comme ça tu veux nous emmener au Mordor ? C'est une région complètement désertique. Rien n'y pousse et l'air est tellement chaud que l'on se croirait dans un gouffre ! La magie noire y est beaucoup plus puissante que nul part ailleurs, c'est le berceau des ténèbres et tu nous y emmènes ! Nous sommes que trois, tu crois vraiment qu'on va réussir à survivre là dedans ? >>

Tylluan Wen = Zara songeuse répondit à la louve : « oui effectivement c’est là que tout se passe, c’est dans endroit qu’ils ont emmené la pierre, là où est le socle et que tout à commencé et se terminera pour notre monde si nous arrivons pas à arrêter le rituel avant la pleine lune et il nous reste peu de temps. Et c’est aussi pour ça que je t’avais dit que tu ne pourrais pas foncer dans le tas, en tout cas pas tout de suite »

La Louve = << Oui oui j'ai bien compris que je ne pouvais pas dévoiler mes talents de guerrière tout de suite.Mais mes yeux de loups me révèlent qu'il y a différents postes de garde tout autour de la grande montagne là-bas, au nord-ouest de notre position. Entre nous je ne pense pas que ce sont des gentils.Donc comment passer ?Avec mes crocs je pourrai faire diversion.En tout cas il nous faut un plan d'attaque.Quant à vous, le druide,dîtes-nous ce que vous comptiez faire en venant ici avec nous. >>

tylluan Wen = Le druide se dit enfin je vais pouvoir parler : « à la vérité vous avez bien compris qu’on se connaît déjà, Zara tu ne t’en rappelle pas car nous étions jeune et qu’à l’époque c’est plutôt toi qui m’avais appris des choses. Aujourd’hui j’ai fini mon apprentissage car je suis parti dans un autre lieu. Je suis effectivement druide plus tôt que tout autre mais j’ai également d’autres aptitudes en prêtrises chamaniques et c’est celles-ci qui vont nous servir à reprendre la pierre »

La Louve = Le druide failli continuer afin de dire comment il connaissait la bête mais il s'arrêta de justesse lorsqu'il la vit lui faire un regard noir. <<Bon...Sous ma forme lupine je peux largement vous aidez à passer ces tours contrôlées. Mais avant cela nous devons nous rapprocher pour savoir quels genres de bêtes et de maléfices gardent ces postes.Alors vous voyez la colline là-bas ?Elle est inhabitée et nous permettrais de nous reposer un peu avant de continuer. Allons-y et arrêtez de papoter.>>

Tylluan Wen = Tout en acquiesçant les justes paroles de la louve le trio se mis en route vers la colline. Tout en marchant les souvenirs de Zara à propos d’où elle avait connu le druide refirent surface et tout en souriant repensa à la scène. Ce druide c’était un certain Gwenaël, il était encore enfant lorsqu’elle l’a connu au prise avec une bande de trolls qui l’avaient détrousser et qu’il croyait pouvoir seul en venir à bout quand finalement elle vînt à son aide, repris le butin aux trolls et les chassa.

La Louve = Alors que Zara semblait perdu dans ses pensées, le druide s'avança vers la louve et chuchota à son oreille : << Nous devrions lui dire pour nous deux..>> La louve le regarda de haut en bas et lui répondit : << Lui dire quoi ? Tout "ça " c'est du passé, et ce qui est au passé ne doit pas resurgir au présent. - Ah tu crois ? lui demanda le druide. Moi je crois plutôt que tu as peur d'affronter ton passé et que tu cherches à l'oublier. Or le passé fait partie du présent. >>

Tylluan Wen = Zara rapidement sortie de ses pensées pris la parole à voix basse pour éviter de se faire remarquer par les autres lorsqu’ils arrivèrent à la colline, mais elle ressentait déjà un grand danger.
« Hep les amis, on y est, il y a 2 gardes apparemment, il me semblent qu’ils aient choisi d’envouter des humains mais aussi des Elfes : regardes la Louve ! Même d’ici leurs yeux reflètent rouges, ils semblent regarder dans notre direction »

La Louve = Les aventuriers se mirent alors à neutraliser discrètement leurs ennemis,chose qui était plus difficile pour la louve qui était habituée à faire toujours de grands massacres.Lorsqu'ils eurent fini,ils s'empressèrent de se créer un petit nid douillet pour la nuit. La nuit va être courte puisqu'il faudra se lever avant les premières lueurs de l'aube.Les trois compagnons dormirent,l'une rêvant avec la main posée sur sa dague,l'autre ronflant, et le dernier, le druide, n'arriva pas à s'endormir.

Tylluan wen = Zara se réveilla brusquement .
Le druide lui dit :
« déjà réveillée ? »
Et Zara de lui répondre :
« M’en parles pas je rêvais qu’on se battait contre des ennemis invisibles, j’espère que ce n’est pas prémonitoire. Espérons que nous allons pouvoir approcher sans qu’il y ait trop d’autres gardes, ceux-ci étaient totalement sous le contrôle des ténèbres, heureusement que notre réaction fût rapide »
La Louve qui entendit parler se réveilla elle aussi, un peu engourdi mais rapidement sur ses gardes.

La Louve = <<Quelqu'un peut m'expliquer l'intérêt de parler à 3 heures du matin?Bon j'ai bien compris que vous vouliez un peu d'action mais...- pardon je baille - mais vous aurez tout ce qu'il vous faut demain ou plutôt ce matin.>>Et lorsque la louve s'apprêtait à se rendormir un vacarme épouvantable la fit sortir de sa torpeur et mit les deux autres compagnons debout en un rien de temps.La Louve n'écoutant pas les deux autres courra dans sa forme lupine jusqu'à la source du bruit et fit signe à Zara.

Tylluan Wen = Zara et le druide s’élancèrent à la suite de La Louve armés prêts à intervenir cependant arrivés vers le bruit, La Louve était sur les crocs avec l’envie de tout broyer, mais en voyant le spectacle d’horreur elle se ravisa et se tourna vers ses compagnons. Ils assistaient tout trois à un spectacle horrible, l’explosion venait d’anéantir des dizaines d’individus, la pierre et son socle était là mais nous savions que tenter notre chance maintenant serait du suicide.

La Louve = La Louve grogna ne sachant que faire...En réalité ils étaient tous les trois forcés à assister à ce spectacle sans pouvoir faire quelque chose.Zara et la louve échangèrent un long regard quant à la situation : il faut partir et vite. Pourtant alors que ses compagnons s'en allèrent le dos baissé par la tristesse,quelque chose retint l'attention de la louve. Il y avait un bébé allongé en dessous du corps de sa mère.La louve attrapa par ses crocs les vêtements du bébé et s'en alla discrètement.

Tylluan Wen = Zara vit La Louve revenir avec le bébé avec une mine étonnée, elle dit : « il est vivant, c’est un miracle »
Et le druide de reprendre : « oui c’est un miracle qu’il soit en vit par contre ça va sérieusement ralentir notre progression »
Zara répondit : « Il va être très difficile de trouver un village épargné ici, que compte tu faire La Louve ? Je sais que j’ai aperçu un village qui n’avait rien mais il faut rebrousser chemin »

La Louve = << Vous n'allez pas rebrousser le chemin.Continuez devant, moi je confie la petite à la première maison que je vois sur le chemin.Avec ma forme lupine ce sera très rapide et j'aurais tôt fait de vous rejoindre. >> Aussitôt dit aussitôt fait, la louve tenant toujours le bébé par les vêtements avec ses crocs s'en alla rapidement sans que les deux autres ne puissent faire quoi que ce soit. Mais le temps est compter il ne faut pas laisser au sorcier l'occasion de détruire à nouveau un village.

Tylluan Wen = Zara et le druide se regardèrent et s’exprimèrent presque en même temps : « allons ne perdons plus de temps » et Zara d’ajouter : « La Louve nous retrouvera elle a un flair infaillible »
Les 2 héros se mis en chemin suivant la piste qu’avait laisser le sorcier des ténèbres et se acolytes. Ils marchèrent un bon moment et au moment où ils arrivaient à l’endroit où aurait lieu le rituel, Zara entendit un bruit qu’elle reconnu immédiatement, et dit à voix basse : « Voici notre Louve de retour »

La Louve = La Louve bondit sur les deux acolytes qui accompagnaient le sorcier.Celui-ci entendit du bruit derrière lui mais ne se retourna pas afin d'achever son incantation qui allait lui permettre à nouveau de détruire le village et d'obtenir à nouveau des âmes.Mais la louve ne pouvait pas l'arrêter car elle était trop loin et bien trop occupé à esquiver les projections de foudre et de glace de ses ennemis.Elle savait que Zara et le druide n'était pas loin alors elle se concentra sur ses adversaires.

Tylluan Wen = Zara et le druide voyants que l’attaque de La Louve ne distrayait en rien le sorcier se concertèrent rapidement, Zara pris immédiatement son arc et ses flèches et attaqua directement, tandis que le druide se faufilait discrètement. Les multiples attaques de Zara, et la louve qui continuait son carnage, finirent par déconcentrer le sorcier. Furieux, il commença à s’attaquer à la Louve avec sa magie noire mais ne vit pas que le druide arrivait.

La Louve = La louve sentit une forme inconnue s'insinuer en elle attaquant son esprit. Cette forme voulait dominer son mental, faire d'elle son esclave.Peu à peu la louve sentait un mal de crâne terrible l'envahir et l'air de ses poumons se comprimer. Avec peine et douleur elle réussie à neutraliser son dernier ennemi avant de s'écrouler à terre et de se transformer en humaine. Lorsque un loup-garou se transforme en nature humaine c'est soit qu'il en a besoin soit qu'il a perdu toute son énergie vital.

Tylluan Wen = Au même instant, occupé qu’il était à attaquer la louve, le sorcier ne vît pas arriver Zara qui saisie instantanément la pierre. Le druide, c’était lui aussi rapproché concentrant son énergie pour affronter le sorcier, quand celui-ci se retourna il s’aperçut que la pierre n’était plus là. Il chercha désespérément à la rependre de mains de Zara mais derrière lui le druide le figea sur place. Voyant la louve a terre, Zara posa sa pierre sur elle afin de l’aider a reprendre conscience.

La Louve = La Louve sentit une deuxième force inconnue entrer dans son esprit mais cette fois-ci elle était bienfaisante. Peu à peu la louve repris conscience du monde qui l'entourait et refit surface parmi les mortels. Elle remercia d'un hochement de tête son amie, et elle se leva avec son soutient.Elles se retournèrent face au sorcier et la louve vit bien que le sort du druide n'allait pas tenir longtemps et elle se tint prête à attaquer à nouveau. Mais tournant la tête vers Zara, elle attendit.

Tylluan Wen = Zara dît à la Louve : « non, reposes toi et reprends des forces, ne t’en fait pas, regardes »
Et sur ses mots Zara la pierre en main prononça une incarnation, un gouffre commença à s’ouvrir à l’endroit où était le socle et l’engloutit. Le sorcier cette fois réveillé, dans une tentative vaine pour le récupérer, bascula dans le gouffre qui se referma sur lui.
Zara se tourna alors vers son amie la Louve que le druide avait rejoint.

La Louve = Le druide passa ses bras autour de la louve pour la soutenir et l'aider à marcher. Elle s'avanca jusqu'au bord du précipice mais ne vit rien d'autre qu'un long gouffre qui se referma. La pierre qui était animée d'une couleur bleu s'éteignit et la louve regarda calmement Zara. << C'est enfin fini...Mais il faut tout réparer maintenant...Reconstruire les villages détruits...Aider les familles...Mais bon ce n'est pas à nous de le faire mais au roi. Où vas-tu aller ? >>

Tylluan Wen = Zara en regardant la Louve soutenue par le druide leurs dit : « Je ne sais pas encore où je vais aller, je ne peux me mêler à la population du royaume des elfes, je dois rester un peu à l’écart, vous avez maintenant une idée du pouvoir de la pierre, le socle engloutit n’est pas près de refaire surface, en revanche la pierre doit rester entre mes mains afin de servir pour le bien de nos peuples. » et regardant le druide : « Quand à toi Gwenaël, tu as intérêt à prendre bien soin de La Louve »

La Louve = <<Je vois...De toute façon tu sais où me trouver Zara:dans les bois près des montagnes bleues d'Harlindon.>>Après des embrassages et les derniers adieux la louve partit accompagnée du druide...Sur le chemin, aucun des deux ne parlaient, occupés à penser à ce qu'ils allaient se dire et à rattraper le temps perdu.Finalement c'est le druide qui mit fin au silence et il se stoppa face à la louve :<<Ecoute...La dernière fois que l'on s'est vu tu es parti en disant que c'était contre ta nature. Et je te comprends,continua le druide, avec cette quête j'ai pu voir que tu avais besoin de voyager,de découvrir de nouveaux horizons.En réalité si je vous ai rejoins dans cette aventure c'était pour te revoir. - Comment as-tu su ? On avait pourtant été discret. - Je sais oui mais tu as toujours eu du mal à cacher tes traces de pas sous ta forme lupine très chère...
-Oh je vois.Qu'attends-tu de moi ? -Tout.Je veux passer ma vie avec toi et j'ai compris la leçon de l'autre fois. On voyagera>>

Tylluan Wen = Après le départ de ses 2 amis, Zara reprit le chemin pour regagner le royaume des elfes tout en se disant qu’enfin son amie La Louve avait enfin trouvé le bonheur. Elle traversa de nouveau les montagnes, les plaines et les forêts. Elle s’arrêta dans un village épargné non loin du royaume des elfes, c’était un village calme où humains et elfes cohabitaient en parfaite osmose. Elle y fût si bien accueilli qu’elle décida de s’y établir sachant qu’elle pouvait enfin se poser sans crainte…

C'est la fin de notre histoire ! Merci de nous avoir lues et de nous avoir encouragées tout au long de l'histoire !

La Louve
Messages : 2
Inscription : mar. avr. 28, 2020 12:54 pm

Petit coin lecture

Message par La Louve » jeu. sept. 10, 2020 9:18 pm

POUR LE MONDE D'ESTRIA

Il était une fois une histoire de guerre et de larmes. Deux royaumes combattaient contre l'Envahisseur : Zrack Le Maudit. Celui-ci était déterminé à écraser les peuples du Nord afin d'avoir la plus grande armée de la terre d'Estria. Mais cette armée n'était qu'une étape face à son réel but...Détruire les cieux. Pas moins que ça ! Zrack Le Maudit veut s'emparer du trône d'or. Il aura ainsi non seulement la terre sous son commandement mais également le ciel. Il deviendrait alors Dieu. Pourtant même dans des moments si sombres, l'espoir reste toujours. La légende raconte qu'une prophétie fait appel à une jeune femme dévorant ses ennemis par la nuit et par la haine, et aimant ses confrères comme une mère.

11895, Ere du Deuxième Age, Tréfonds de Noirbis :

Dévalant la colline, une jeune femme encapuchonnée saute par dessus les roimmondes, petits gobelins hideux et finie sa course en sautant en haut d'un arbre. Ces hideuses créatures la pourchassent toujours et tentent de sauter à leur tour sur l'arbre, mais la jeune femme les prend par surprise en sautant hors de l'abre tout en les frappant de ses flèches argentées. * Eretria ! Où étais-tu passée ? - Dans les champs de Noirbis frère. J'ai été surprise par une embuscade de gobelins mais j'ai trouvée ce qu'on cherchait dans les Tréfonds. Le voici.

- Tu sais ce que ça veut dire jeune soeur ? La gloire !

- Je croyais qu'on se battait pour sauver des vies et non pour la gloire !

- Oui oui bien sûr tu as raison mais...La voix hésitante de son grand frère trahit ses réels attention à sa soeur.

- Mais tu es corrompu. Comme tous ces gens du village qui ne pensent qu'à eux-même !

- Non ! Mais qu'est ce que tu racontes voyons !

- Non tu as changé Rodreick !

- Je suis ton frère, parle moi sur un autre ton !

- Rodreick n'aurait jamais dit ça...Sort de là sorcière !

C'est alors que sortit de la tête de son grand frère, une forme brumeuse, noire mais surtout dangereuse. Celle ci changea encore, et la sorcière des Héris se tint devant notre héroïne.

Un rire perçant se fit retentir : << Ahaha petite garce tu m'a bien eu ! Mais malheureusement pour toi tu ne sauveras pas ton frère ! Il est déjà mort depuis le jour où il a accepté mon intrusion !

- Tu mens ! Mon frère ne se serais jamais laissé fait tenter par tes manigances !

Et pourtant....Vois-tu jeune fille, je n'ai jamais rencontré quelqu'un d'aussi....faible que lui.

Criant de rage, l'héroïne se défait de sa capuche et révèle à la sorcière des yeux de glace, une peau doucement sombre, et une bouche pulpeuse

Mais ce qui attire le plus les yeux de la sorcière se sont les marques qui parsèment ses bras et son coup.

<< Non ce n'est...ce n'est pas possible ! La prophétie disait vrai ! >>

S'armant de ses deux arbalètes à pointes, Eretria tire ses flèches argentées contre la sorcière.

Celle-ci disparu dans un nuage de voluptés noirdâtres, mais Eretria sait qu'elle n'est pas morte. La sorcière s'est juste enfuie.
Tournant ses yeux vers ce qui reste du corps de son grand frère, le visage d'Eretria se déforme et une larme de sang coule de ses joues. Eretria n'a plus le choix maintenant. Elle doit récupérer le grimoire magique qu'elle vient de donner à la sorcière et venger.

(suite demain par ಇLa Louveಇ )

Répondre